Acide Hyaluronique

L'ACIDE HYALURONIQUE

L'acide hyaluronique est un polysaccharide naturellement présent dans le derme, l'épiderme et le cartilage. Il se dégrade progressivement avec l'âge et les facteurs environnementaux .On estime qu'à 50 ans l'individu a perdu la moitié de son capital de départ. L'acide hyaluronique a des fonctions non négligeables, dont la principale est de maintenir le bon niveau d'hydratation de la peau en captant l'eau et en la maintenant dans les couches profondes. Il contribue aussi de façon significative à la prolifération et à la migration des cellules. Il aide à protéger les articulations en rendant le cartilage plus élastique, il joue un rôle important dans l'élasticité de la peau et intervient dans l'ensemble des phases de cicatrisation.

Découvert en 1934, dans l'humeur vitré de l'oeil de boeuf, il a ensuite été extrait du cartilage de requin puis des crêtes des coqs, broyées et traitées chimiquement avant purification. Sa structure chimique a été déterminée dans les années cinquante, et les acides hyaluroniques d'aujourd'hui sont issus de la fabrication par génie génétique ou biotechnologie, qui permet la production d'acide hyaluronique pur par fermentation : les filaments sont synthétisés par des bactéries génétiquement modifiées.

L'acide hyaluronique d'aujourd'hui est totalement résorbable après six à douze mois en fonction des personnes et aux risques d'allergie quasiment nuls. Il est l'un des produits de comblement parmi les plus sûrs du marché.

  • LA RETICULATION

L'acide hyaluronique est non réticulé à l'état naturel. La réticulation permet d'obtenir un gel viscoélastique translucide, plus ou moins dense, au pouvoir comblant et qui se dégrade moins vite. Cette étape consiste à relier entre elles les macromolécules d'acide hyaluronique par des ponts pour les rendre plus résistantes. L'agent réticulant le plus utilisé est le BDDE (Butanediol Diglycidyl Ether).Après réticulation, le produit est purifié et stérilisé avant d'être conditionné dans des seringues stériles à usage unique et à dose variable en fonction des indications. L'ensemble du dispositif devra avoir reçu un marquage CE Médical (Dispositif Médical Injectable) afin de pouvoir être utilisé en France

Aujourd'hui, de nombreux produits apparaissent sans BDDE mais avec du PEG comme agent réticulant . Le PEG est du polyéthylèneglycol, plus connu dans le monde médical sous le nom de macrogol. Le PEG est utilisé dans de nombreux secteurs de l'industrie, notamment dans les produis cosmétiques, ou comme additif alimentaire, et laxatifs.

QUI PEUT INJECTER ?
Les injections esthétiques sont faites par des médecins , bien formés en esthétique expérimentés maîtrisant parfaitement la morphlogie du visage. Médecin esthétique , chirurgien esthétique, dermatologue esthétique.
 
POURQUOI INJECTER ?
  • Pour hydrater la peau, 
  • restaurer les tissus
  • combler
  • donner du volume
  • détendre les muscles
  • harmoniser ombres et lumières sur le visage
  • resculpter
  • retarder l'intervention chirurgicale
  • entretenir les résultats d'une chirurgie esthétique
  • compléter l'intervention chirurgicale
  • remonter une bouche tombante
  • éviter les bajoues

 

Il existe deux types d’acide hyaluronique, un extrait des animaux qui a été abandonné parce que mal supporté et un de synthèse de haute technologie très bien supportée sans quasiment aucun risque au recul actuel de plusieurs années d’utilisation à travers le monde.

On distingue selon les procédés de fabrication l’acide hyaluronique fortement réticulé avec une longue durée de vie et l’acide hyaluronique faiblement réticulé, qui peut servir au MESOLIFT et aux injections de surface.

On utilise l'acide hyaluronique pour traiter le tiers moyen et le tiers inférieur du visage . Le tiers supérieur peut faire l'objet d'un tratement par acide hyaluronique , mais toujours après traitement par toxine botulique , pour compléter les sillons creusés.

 

Haut de page